vendredi 15 septembre 2017

zone côtière

que c'est tantôt la mer 
que c'est tantôt la terre et les grandes couveuses que sont les bancs de sables
que c'est tout beau
que c'est tout vert 
qu'on dirait un champ de céréales sous-marin
que t'as maçonné ta cabane
où tu te mets à l'abri du vent
où t'écris des histoires

où rien n'est vraiment vrai
où tu bois des canons
où tu manges le mouvement perpétuel qu'il y a dans le fromage
que le poison est partout
poison dans les machines
poison dans les usines
poison dans le corps des poissons
poison et cupidité
que ton ex femme avait mis en scène son suicide pour savoir si tu l'aimais vraiment
que ton ex femme a refait sa vie avec une femme qui avant était un homme
que ça ne te choque pas plus que ça tout ça
que tous ceux qui sont en galère dans cette société nucléaire
sont abandonnés à leur triste sort ou alors éliminés d'une façon ou d'une autre
que tu flânes beaucoup dans le sel des prés ou dans le trèfle qui fait pousser l'herbe
que les riches s'enrichissent à mettre les ouvriers au chômedu
que le ciel est un contrejour gigantesque qui te mets des aéronefs légers dans le poitrail
que la vie s'écoule sans but c'est-à-dire sans cauchemar
et que donc tu ne te sens pas spécialement malheureux
et que donc tu en déduis que tu es plutôt heureux
et qu'il n'y a rien à dire de plus sauf que tu ne rencontres pas assez d'animaux dans ta vie

METACARPEDIEM (musique : Jim Floyd/poèmes: Heptanes Fraxion)

Écouter METACARPEDIEM — heptanes fraxion / jim_floyd par Jim_floyd #np sur #SoundCloud https://soundcloud.com/jim_floyd/sets/metacarpediem-heptanes-fraxion-jim_floyd

mardi 12 septembre 2017

libraire

que t'avais 46 ans
que t'étais au chômage
que t'étais plus assez rapide
que les disques de ton dos étaient rayés
que t'avais un peu d'argent de côté
que tu as racheté cette librairie
que t'as la chance d'être chez toi
que t'es bien ici 
sans patron sans patronne
que t'es bien dans ta peau même si au final
tu bosses plus qu'un ouvrier
que tu voulais pas faire la même chose que tes parents
que tu pouvais pas partir
que tu pouvais pas rester
que tu vas chez le routier tous les midis pour déjeuner
qu'il n'y a plus que lui dans le quartier maintenant 
que c'est toujours très bon et
que c'est toujours très varié 
que tous les jours t'apprends quelque chose
que ta librairie c'est ton théâtre
que les gens se confient 
que les gens arrivent parfois en colère
que les gens repartent parfois en rigolant
qu'ils te racontent des trucs sur leurs ennuis
leurs hématomes
leurs thyroïdes de merde
sur les affaires qu'ils font à la casse ou bien
sur les émotions que suscite chez eux le changement de saison
que c'est l'automne
que le linge sèche plus lentement
que les catalogues s'épaississent dans les boîtes aux lettres
que les foires aux vins sont installées 
que les altocumulus deviennent nimbostratus
que les feuilles mortes s'accumulent en bas des escalators 
que le dernier numéro de New Noise est paru
que quand il n'y a personne tu ne penses qu'à des mauvaises choses
que le football ne sera plus jamais romanesque
que tu ne trouveras plus jamais tes courbatures sexy
ou que les hérissons sont en voie d'extinction
ou que si ça continue tu risques de mourir dans tes cartons préformés
que ce qui te rend moins seul en fait
c'est de boire des coups avec ta solitude 

mercredi 6 septembre 2017

petite bâtarde

pas de mari pas de patron
pas de congés payés
pas de congés maladie
d'un côté les prolos de luxe ont tendance à devenir de véritables pignoufs
de l'autre la culture dominante qui te rejette 
a des privilèges auxquels tu renonces facilement
certains du moins
précaire
précaire
autant dire qu'en tant que fée
t'es un peu à la ramasse 
tout ce boulot de représentation
toute cette paperasse
ça te fait pas vraiment vibrer le clito
même pas un peu
ta drogue est ailleurs
t'as commis l'erreur de venir te taire dans un endroit où il faut surtout pas
modèle danois
modèle allemand
l'institution te qualifie
t'oublies aussitôt de quoi 
les experts en authenticité te nomment
t'oublies aussitôt comment
leur narcissisme n'est pas que technique
ils savent que dalle alors ils construisent un scénario
tu ne parles pas et pourtant tu en poses des questions pertinentes
mouvement présence police de la poésie
d'un coup d'un seul
ton doigt d'honneur rallume la lumière
tu prends congé
tu leur en veux pas hein
mais tu préfères de loin les petits mots que t'apportent les animaux dans le parc
les clébards
les corbacs
les vrais dieux
sémiotique d'un autre monde
tu as froid
tu as chaud
tu commences à te détendre
y a pas de soleil
y a pas de maison
y a personne
et c'est juste parfait
le pays des étoiles commence dans ce terrain vague et puis t'as un autocar à prendre

mardi 5 septembre 2017

hors saison

tu es militaire
tu es journaliste
tu en as vu des morts
tu en as posé des questions gênantes
celles notamment sur l'intégrité du maire 
tu es bisexuel 
ton frère le sait
ta mère s'en doutait
le maire aussi
tes enfants te soutiennent
ta femme non
tu refais ta vie 
tu as les sous pour
tu te remaries
tu as les sous pour
t'as envie de sucer
t'as envie de te faire sucer
ta femme non
courrier électronique
faux-pas
tu pleures au bon moment
tu ris quand il faut pas
tu as bien des défauts bien sûr
mais tu n'as pas la culture de l'ego 
merde
merde
tu fumes
tu fumes et tout est calme
et dans l'air
et dans l'eau
vin valium invitation à la valse 
juste ce qu'il faut pour que la vérité se perde 

photo SC