vendredi 27 avril 2018

annualisation III


semaine trente-deux
on dirait qu'on est deux mais en fait on est seul
la brise est en train d'effacer la brume
quand il n'y a plus d'amour
faut se barrer
tout le monde le sait
personne ne le fait
la brise est en train d'effacer la brume
et il dit quoi Jimmy
il dit qu'il s'en branle Jimmy
ouais il dit ça

semaine trente-trois
on fait la paix
on fait les doigts
on prévoit des trucs parfois juste pour le plaisir d'être surpris
semaine trente-trois
entre le paradis et les fantômes
et ce monde idiot
ne pas choisir j'appelle ça de la chance
et il dit quoi Jimmy
il dit qu'il s'économise Jimmy
il dit qu'il se prend une murge seulement un jour sur deux 
ouais il dit ça

semaine trente-quatre
la sorcière est peut-être une connasse cynique
mais la sorcière a totalement raison
l'air est libre sur la rocade qui relie les deux cages de ma vie 
semaine trente-quatre
je passe très vite de roi à rien
et ça me va très bien en fait
et il dit quoi Jimmy
il dit qu'il aime la chatte Jimmy
ouais il dit ça

semaine trente-six
la loi c'est la liberté des nantis à nous badger à nous cantonner à nous moisir
purgatoire qui nous programme
purgatoire partout
et il dit quoi Jimmy
il dit que celles et ceux qui mangent et qui boivent et qui ne font que ça
ont un avis sur tout et pourtant ne produisent absolument aucune beauté
et c'est bel et bien la preuve que nous vivons dans un monde de merde
il dit ça Jimmy
ouais il dit ça

semaine trente-neuf
la géante en culotte rouge avec ses ongles me fait miauler comme un chien
la géante en culotte rouge dont j'éteins toutes les questions avec la plus sincère des caresses
cabrioles dans le cirque du cœur 
champ lexical transmis par les os

semaine quarante
y a une réalité à saccager
y a des reflets à parasiter
j'essaie d'être primitif mais sans grande réussite
du coup je me contente d'être alcoolique
semaine quarante
il a plu il ne pleut plus il pleuvra
y a comme des rails qui remontent le fleuve
je passe le temps avec les cailloux

semaine quarante-et-une
tyrannie du j'aime
démocratie du rien à foutre
je ne serai pas sa pute à la star
jamais de la vie
semaine quarante-et une
je rencontre un patriarche autoproclamé qui ne croit pas à la mort
je papote avec une orthophoniste choucarde qui me donne envie grave de bégayer
une choriste tient à me donner une recette savoureuse pour lutter naturellement contre le reflux gastrique
et il dit quoi Jimmy
il dit qu'il fait peur aux gens Jimmy
et qu'il les fait fuir aussi
ouais il dit ça

semaine quarante-trois
des gens s'en viennent
des gens s'en vont
des gens qui se font aimer grâce à des mensonges
auras qui puent
cadeaux payants
sympathies mal intentionnées
la vie continue et je me sens soudain un peu futur moi
et il dit quoi Jimmy
il dit plus rien Jimmy
il pleure sur les trottoirs du bar de la lune
inutile de le passer aux rayons x à Jimmy
ce soir son besoin d'amour se voit à l'oeil nu

semaine quarante-neuf
pour me défenestrer je prendrai la porte comme d'habitude
et ainsi je deviendrai enfin chef 
de mes conneries

semaine cinquante
semaine cinquante
semaine cinquante

Aucun commentaire:

Publier un commentaire