lundi 20 novembre 2017

spirales

ton ex est un gendarme jaloux aux yeux zarbis
et tu es en train de tomber amoureuse de ton meilleur ami qui a un truc à te confier d'urgence

il veut devenir prêtre
ambiance

tu es peut-être un peu trop maquillée certes
et tu fumes sûrement beaucoup trop
ton grand-père t'en fait la remarque
tu l'adores
tu l'envoies chier
tu t'excuses immédiatement
et tu t'envoles jusqu'au centre-ville acheter de quoi tenir

mère sans enfant qui sent toujours le bonbon
la dame de la supérette t'insulte poliment
tu sais que la loi des pères fondateurs justifie ses malversations
tu sais aussi que la fossette de ton sourire la frustre à mort

tu t'en prives pas

avant que d'aller à la petite gare désaffectée chercher un peu de nouveauté et de réconfort parmi les parias et les mutants
tu décides que tout ce qui te dissoud et te diminue est en fait une bénédiction

t'enquilles les canettes de bière
t'enquilles les gorgées de gin
t'enquilles et tu dis que les enterrements sont les teufs que tu préfères
t'enquilles et tu dis que les mots magiques ont échoué mais que tu t'en bats le steak

spirales des galaxies par dessus les champs dénudés 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire