jeudi 20 juillet 2017

maïs

que le voisin élève des reptiles 
que le voisin lui rend pas ses outils
que l'autre voisin se fout toujours de son accent
qu'il est allé lui dire ses quatre vérités 
qu'il les connaît lui aussi les insultes 
qu'un autre de ses voisins est mort
Silvio
que la famille est en train de vider la maison
qu'un jour ça sera son tour
qu'il a trop fermé sa gueule
que les maïs sont hauts
qu'il va rentrer le linge
que des gamins lui ont caillassé la bagnole pour s'amuser
que ses petits-enfants ne l'aident au jardin que pour le fric
qu'il a toujours aimé ça gratter la terre
qu'il a planté des fèves
qu'il a voté sans conviction aux dernières présidentielles
qu'il ressemblait à Luis Ocaña quand il était jeune
qu'il aurait bien fini sa vie avec son ex
paix à son âme
que le poissonnier est un filou comme tous les poissonniers 
que son ex belle-fille l'a traité d'enculé un jour en faisant semblant de se cogner contre la table de la cuisine
qu'il a trop fermé sa gueule
que les maïs sont hauts
qu'il va rentrer le linge
qu'il ne mange plus du tout de charcutaille 
que des rillettes de canard de temps à autres
que pour le boulot
il a fait plusieurs fois le tour du monde
Chine Egypte Koweït Panama
que ses vertiges désormais ne lui permettent pas d'aller beaucoup plus loin que le supermarché du coin
qu'il voudrait bien se débarrasser de son grand buffet 
qu'il raconte son expérience de coffreur pendant la construction du barrage de Calacuccia
qu'il raconte sa rencontre avec le batteur Jo Jones
qu'il budgétise le remplacement des radiateurs  de sa maison
que ses souvenirs l'attachent en permanence à un poteau de torture
et qu'il a trop fermé sa gueule
et que les maïs sont hauts
et que les tournesols aussi
et qu'il va rentrer le linge

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

photo SC