mardi 6 septembre 2016

les gens sont laids ou alors c'est moi

trois tasses de thé vert
quelques morceaux de pastéque
une barre de chocolat
un yaourt
mon crâne à raser
mon ombre à boxer
mon ombre ou bien le tancarville
sauter à la corde
baiser le carrelage 
écouter la radio 
faire tourner l'horloge
pas envie de sentir bon
pas envie de jouer le jeu
éviter de justesse
le peu de famille qu'il me reste
mon père notamment et ses fixettes malsaines
qui prend en otage nos conversations 
en insultant la mémoire de ma mère
je finis blessé
je le lui dis
et le lendemain
je trouve une lettre sans timbre dans ma boite
Heptanes
tu me fais vivre un nouveau drame
ton père
tout pue
la canicule
la pleine lune
les gens sont laids
ou alors c'est moi
un truc dans ma bouche
un truc dans mon nez
j'attends la pluie comme tout le monde
la bière a comme un goût de bave 
mis à part ça
je fais cuire du riz 
mis à part ça 
tous vos reproches sont fondés

Aucun commentaire:

Publier un commentaire